Charles Fournier-Bocquet
(Secrétaire général de l'ANACR de 1954 à 2014)
 
 
 

La vie de l'ANACR

Congrès National de l'ANACR
 
Louis Cortot

Cécile Rol-Tanguy

Henriette Dubois

Pierre Martin

(Brive-la- Gaillarde, 10-11-12 octobre 2014)

Le congrès de l'ANACR s'est ouvert le vendredi 10 octobre 2014, à l'Espace des Trois-Provinces de Brive-la-Gaillarde, en présence de M. Kader Arif, secrétaire d'Etat aux Anciens combattants et à la Mémoire auprès du ministre de la Défense, du maire de la ville hôte, M. Frédéric Soulier, de M. Gérard Bonnet, Président du Conseil Général, de Mme Chamira Kasri, vice-présidente du Conseil Régional, de M. Bruno Delsol, Préfet de Corrèze, et de nombreuses autres personnalités..

Plus de 520 participants à la séance d'ouverture, venus de 53 départements et de deux amicales nationales, des Résistant(e)s issus des mouvements, réseaux et maquis de la Résistance intérieure, ainsi que de la France Libre, et des "Ami(e)s de la Résistance", ont, durant ces trois jours, exprimé leur vive préoccupation face aux résurgences des idéologies néofascistes, au négationnisme, à la montée du racisme et des intégrismes, et aux menaces sur la paix, réaffirmant leur volonté de poursuivre le combat pour les valeurs humanistes, démocratiques et patriotiques de la Résistance, valeurs plus que jamais actuelles..

Ils se sont félicités de l'instauration de la Journée Nationale de la Résistance, le 27 mai, moment privilégié de la transmission de la mémoire des combats et des valeurs de la Résistance aux jeunes générations et qui forme avec la Journée nationale de la Déportation et la Journée Nationale commémorative de l'Appel historique du général de Gaulle à refuser la défaite et à poursuivre le combat contre l'ennemi, un ensemble mémoriel dédié à ceux qui, sur le sol de la France occupée, et partout dans le monde, y compris jusque dans les bagnes nazis, luttèrent, souffrirent et moururent pour que la France retrouve son indépendance et son peuple sa liberté, pour abattre le nazisme.

Le congrès de Brive-la-Gaillarde a affirmé sa volonté de " Poursuivre le combat contre le fascisme ", appelant à s'y joindre toutes celles et ceux qui entendent continuer à faire vivre de manière contemporaine les valeurs humanistes, démocratiques et patriotiques de la Résistance. .


Nous publions ci-dessous les résolutions adoptées
à Brive-la-Gaillarde : cliquer sur le bouton animé ci-contre

 

 

 

 

 

Accueil - Les Amis de la Résistance - Combats de la Résistance - Contre le fascisme
Journal de la Résistance - Les bulletins - Contact - amiresistance@wanadoo.fr